Une balance contre les maladies cardiovasculaires, pour les adhérents de ProBTP

Balance connectée Withings Body Comp

Dans le cadre d'un partenariat avec Withings, la mutuelle Pro BTP propose à ses adhérents un service de prévention inédit, baptisé Proviva, qui utilise une balance connectée dernière génération.




Monter sur sa balance et éviter les maladies

 

"C'est une première en France" annonce Pro BTP, groupe de protection sociale au service des entreprises, artisans, salariés apprentis et retraités du BTP et de la construction. En partenariat avec Withings, la mutuelle propose à ses adhérents un service de prévention qui s'appuie sur une balance connectée, capable d'analyser en profondeur des données de santé des personnes, notamment leur poids, la part de graisse viscérale, ainsi que d'autres indicateurs de santé nerveuses associées à des complications de maladies chroniques. 

 

Une manière de prévenir les maladies, en repérant les signes avant-coureurs d'un problème avant qu'il ne se manifeste pleinement, en montant simplement sur sa balance régulièrement.

 

En effet, les informations mesurées par la balance Withings Body Comp sont envoyées à distance à une équipe paramédicale composée d'infirmiers et d'infirmières. Lorsque les données reçues montrent un besoin, un suivi personnalisé est mis en place, ce qui permet de prévenir les risques de santé liés au poids, à une pathologie cardiovasculaire ou autre complication de maladies chroniques. L'équipe de professionnelle pourra alors contacter les adhérents, leur proposant un questionnaire pour mieux contextualiser les résultats et orienter les utilisateurs, si besoin, vers la solution la plus adaptée, par exemple la consultation du médecin traitant. 

 

Les adhérents et leur famille bénéficieront également d'un accès à des programmes personnalisés axés sur l'exercice physique, la nutrition et le sommeil, dimensions majeures de la prévention santé.

 

Pour participer au service de prévention Proviva, il faut s'abonner, au prix de 8€/mois pour les adhérents ProBTP, avec des tarifs préférentiels pour les salariés et artisans de la construction - informations plus détaillées sur le site.

 

Hervé Naerhuysen, directeur général de ProBTP, commente : "depuis toujours, le groupe mène une politique d’innovation sociale durable pour faciliter l’accès aux soins et assurer un véritable accompagnement. Au-delà des remboursements de frais médicaux, l’ambition de Pro BTP est de permettre à chacun d’être acteur de sa santé. Avec Proviva et notre partenariat avec Withings nous nous associons à des acteurs reconnus et légitimes pour répondre aux problématiques de santé d’aujourd’hui."

 

Près d'un milliard d'euros économisés en 5 ans

 

D'autre part, Pro BTP a annoncé dans un communiqué de presse le 6 février avoir aidé les entreprises du BTP à réaliser une économie de près d'un milliard d'euros en 5 ans, ou plus précisément, 952 millions d'euros d'économies. En effet, ainsi que la dernière étude UFC Que Choisir sur les complémentaires santé le souligne, le groupe Pro BTP arrive en tête de classement en ce qui concerne le taux de redistribution des cotisations santé à ses assurés. Pro BTP est considéré comme ayant à la fois le meilleur rendement et des frais de gestions au plus bas.

 

Les frais de gestion du groupe sont en effet limités à 10% des cotisations HT, quand les autres acteurs santé du marché affichent un taux moyen de 20 à 30%.

 

"La maîtrise des frais aura permis à elle seule d'afficher en cumul sur 5 ans un gain réel pour ses adhérents de 696 millions d'euros sur les frais de gestion, si on les compare avec les pratiques moyennes de la concurrence" indique le communiqué du groupe.

 

Le groupe rappelle également le soutien à la profession qui a été réalisé lors de la période Covid, avec des aides inédites représentant 256 millions d'euros. En effet, Pro BTP avait maintenu ses garanties tout en exonérant spontanément de cotisations les entreprises du secteur pendant la période de chômage partiel du printemps 2020, ce qui avait couté 148 millions d'euros. Sur l'ensemble de la période 2020-2022, le groupe a également pris en charge tous les arrêts dérogatoires de travail liés au Covid pour ses adhérents couverts en GAT, au-delà des clauses contractuelles, pour un montant total de 107 millions d'euros.

 

"Un tel niveau d'accompagnement et de protection n'a été offert par aucun autre organisme de protection sociale en France" rappelle Pro BTP dans son communiqué, avant de conclure "L'importance de ces économies confirme l'intérêt pour le secteur de disposer d'un acteur santé affinitaire, solidaire de la profession et, partant, de l'importance de consolider dans la durée son modèle de gestion, rigoureuse et transparente."



Source : batirama.com

L'auteur de cet article

photo auteur Emilie Wood
Journaliste, photographe, vidéaste, Emilie Wood travaille depuis 2010 pour la presse, qu’elle soit professionnelle dans les domaines du BTP et de l’agriculture, ou généraliste. Pour Batirama, elle écrit sur des sujets aussi variés que la conjoncture BTP, l’évolution de la réglementation, la rénovation énergétique, les réformes, les innovations, ou encore l’actualité de l’immobilier. Elle apprécie particulièrement réaliser des portraits d’entreprises et révéler les femmes et les hommes qui, chacun à leur manière, font une différence, qu’ils soient entrepreneurs ou collaborateurs d’entreprise.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Pensez-vous que les mesures gouvernementales sont suffisamment efficaces pour résorber la crise du logement ? (33 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits

DAK Poutrelle