Une nouvelle usine de semi-conducteurs de 5,7 mds euros doit naître près de Grenoble

Une nouvelle usine de semi-conducteurs de 5,7 mds euros doit naître près de Grenoble

Afin de répondre à la pénurie actuelle, les fabricants GlobalFoundries et STMicroelectronics vont construire une usine de semi-conducteurs en Isère, un investissement estimé à 5,7 milliards d'euros.



Il s'agit d'un partenariat entre les fabricants de semi-conducteurs GlobalFoundries (américain) et STMicroeletronics (franco-italien). La nouvelle usine devrait créer environ 1000 emplois supplémentaires sur le site de Crolles, où STMicroelectronics possède déjà un site de fabrication important, et bénéficiera d'un "soutien financier important de l'Etat français", selon les deux entreprises.

 

Les semi-conducteurs sont les matériaux qui composent la majeure partie des appareils électroniques (ordinateurs, tablettes, smartphones). Les principaux sont le germanium (Ge), le sélénium (Se), les composés binaires tels que l'aréniure de gallium (GaAs), antimoniure d'indium (InSb), phosphure de gallium (GaP) et phosphure d'indium. Actuellement, il y a une pénurie mondiale de semi-conducteurs en partie expliquée par les problèmes d'approvisionnement causés par la pandémie. Les secteurs de l'électronique et de l'automobile sont particulièrement touchés. 

 

Le projet est le joyau du programme d'investissement et du sommet "Choose France", destiné à vanter l'attractivité de la France, qui se tient ce lundi 11 juillet au château de Versailles en présence d'Emmanuel Macron. La nouvelle usine "contribuera de façon significative aux objectifs du plan européen 'Chips Act' dont l'un des buts est de porter la capacité de production de l'Europe à 20 % de la capacité mondiale d'ici 2030", ont précisé les deux entreprises.

 

"Cet investissement d'ampleur sur plusieurs années vise non seulement à produire des semi-conducteurs en technologies avancées en Europe, mais aussi à soutenir le leadership et la résilience des écosystèmes technologiques européens, de la recherche et développement à la production en grands volumes, et ainsi répondre à la demande des clients européens et mondiaux", selon le communiqué.

 

Les semi-conducteurs produits dans la nouvelle usine serviront notamment des marchés finaux "tels que l'automobile, l'industriel, l'IoT et les infrastructures de communication".



Source : batirama.com & AFP/ Photo © STMicroelectronics

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Oseokit Pro

Votre avis compte

Comptez vous mettre en place des mesures pour réduire votre consommation énergétique ? (79 votants)
Oui, c'est une urgence.
Non, on en fait déjà assez.
 

Articles

Agenda

Boutique