Des "tandems" artistes/architectes pour humaniser les nouvelles gares de Paris

Des

Pour rapprocher les futures gares d'Ile-de-France des territoires et des Franciliens, la Société du Grand Paris a dévoilé à Saint-Ouen de premiers "tandems" entre des artistes et des architectes.



29 artistes, déjà renommés (Michelangelo Pistoletto, Laurent Grasso, Tatiana Trouvé, Rioji Ikeda, Stromae, LUC junior team...) ou figures de la jeune création (Hicham Berrada, Duy Anh Nhan, Noémie Goudal...) ont exposé leurs esquisses pour ce qui ambitionne de devenir "la plus grande collection d'art urbain d'Europe" dans les futures gares du Grand Paris Express.

 

D'un montant prévisionnel de 30 millions d'euros pour les 68 gares, le financement de ces commandes artistiques est assuré par le Fonds de dotation du Grand Paris Express. Les mécènes sont invités à financer leur réalisation.

 

"Nous avons puisé dans la singularité de chacun des territoires pour proposer des artistes dont le travail pourrait y faire écho", a salué Thierry Dallard, président du directoire de la Société du Grand Paris. Il s'agit, a précisé José-Manuel Gonçalvès, directeur artistique du projet, de ne pas "considérer seulement la gare par sa fonction", "chaque territoire devant se retrouver dans une architecture" et la gare "établir un lien, une bienveillance avec les voyageurs".

 

Un choix discuté avec les élus locaux

 

Chaque construction et l'oeuvre artistique qui l'accompagneront devront donc avoir "un style en rapport avec l'histoire et la géographie locales", "l'oeuvre devant être sensible, sensuelle, ludique, pas figée". M. Gonçalvès a rencontré chacun des architectes, et leur avoir suggéré un choix de plusieurs artistes.

 

Ce choix a été discuté avec les élus locaux. L'oeuvre artistique pérenne retenue est ensuite intégrée dans le projet architectural. Deux temps se succéderont, le temps du chantier et le temps des gares, avec des événements, des appels à projets, des résidences d'artistes. L'étroite collaboration doit permettre "la création d'oeuvres intégrées et à coûts maîtrisés", espèrent les concepteurs.

 

Dans le cadre du Grand Paris Express, 200 km de nouvelles lignes de métro automatique sont prévues. 68 futures gares, connectées avec les réseaux de métro, RER, Transilien et ses pôles bus, sont en cours de construction avec les meilleurs architectes contemporains.

 

A titre d'exemple, Ivan Navarro et Dominique Perrault seront en tandem à la gare de Villejuif, Stromae & Luc Junior Tam et Kengo Kuma à la gare de Saint-Denis, Krijn de Koning et Denis Valode à la gare du Vert de Maisons.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2102 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique

Installations électriques et de communication des bâtiments d’habitation