Feu vert au projet du Grand Stade de Lyon

Feu vert au projet du Grand Stade de Lyon

La déclaration d'intérêt général (DIG) du futur Grand Stade de Lyon a été publiée mardi au Journal officiel conformément aux engagements pris par le gouvernement.




 

"Sont inscrits sur la liste des enceintes déclarées d'intérêt général (...), le Grand Stade de l'Olympique lyonnais, situé sur la commune de Décines-Charpieu (Rhône), et ses équipements connexes", indique le Journal officiel.

 

La ministre des Sports, Chantal Jouanno, est chargée de l'exécution du présent arrêté, ajoute le JO, précisant que l'arrêté avait été pris le 23 mai. Cette déclaration d'intérêt général était vitale pour le projet de Grand Stade de 60.000 places à Lyon, retenu pour accueillir des matches de l'Euro-2016 de football qui aura lieu en France.

 

"C'est une bonne nouvelle. La DIG est enfin publiée au JO, ce qui va nous permettre de lancer de manière sereine nos enquêtes publiques (du 14 juin au 18 juillet, ndlr) pour réviser le plan local d'urbanisme et construire les accès", s'est réjoui le sénateur-maire PS de Lyon, Gérard Collomb, auprès de l'AFP.

 

Le permis de construire pourrait être donné à la fin de l'automne, pour un lancement des travaux fin 2011 ou début 2012. Selon le maire, cette publication "montre que tout ce qu'on a pu dire au gouvernement, sur les garanties gouvernementales et l'amélioration des accès au stade", permet d'être "totalement en phase" avec le ministère des Sports, après plusieurs mois de bras de fer.

 

"Ce sont maintenant les commissaires-enquêteurs qu'il va falloir convaincre. Mais notre appréhension des réalités commence à être partagée", a-t-il assuré. Le projet "OL Land" a déjà fait l'objet de deux séries d'enquêtes publiques. La première avait donné lieu à un rapport d'abord défavorable, puis favorable sous réserves deux mois plus tard.

 

La deuxième s'était soldée, en avril 2010, par un rapport extrêmement sévère. Ce texte déplorait notamment les difficultés d'accès, les problèmes de pollution et de dégradation de l'environnement et "l'absence quasi totale d'utilité" pour les riverains des équipements réalisés. Il s'indignait par ailleurs des "indécentes plus-values" immobilières à prévoir de l'OL, "au regard des coûts consentis par la collectivité".

 

Le patron de l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, a promis de bâtir l'enceinte "sur fonds entièrement privés", pour 450 millions d'euros, la collectivité prenant en charge les seuls accès au stade pour 180 millions d'euros.

 

Source : batirama.com / AFP

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ZOOMBAT Autopub
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous favorable à la mise en place d'un certificat de conformité de performance énergétique pour les artisans non-certifiés RGE ? (193 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits
Service Cloud