Vinci Construction à l'honneur dans le cadre du concours le Geste d'or

Vinci Construction à l'honneur dans le cadre du concours le Geste d'or

Quatre opérations menées par Vinci construction France ont été primées lors du concours annuel du Geste d’or 2018. Trois autres projets ont également été mis à l’honneur.



La 8e édition du concours du Geste d’Or, qui récompense les chantiers exemplaires du patrimoine d’hier, d’aujourd’hui et de demain, a distingué le savoir-faire de Vinci Construction France.

 

L’entreprise leader du BTP français s’est vu remettre quatre prix à l’occasion du Salon International du Patrimoine Culturel 2018 qui s’est tenu du 24 au 28 octobre au Carrousel du Louvre (Paris). Trois autres projets issus du groupe ont été par ailleurs valorisés dans le cadre du Grand Prix Cultivez, Bâtissez la même Terre.

 

Le Geste d’Or du Grand Prix Architecture, Innovation Sociale et Économique a été attribué à la restructuration du 8-10 rue Charles V (Paris 4ème), réalisée par GTM Bâtiment, filiale de Vinci Construction France (photo d'ouverture)

 

Un ouvrage contemporain au coeur du quartier du Marais

 

Situé au coeur du quartier patrimonial et sauvegardé du Marais à Paris, l’immeuble du 10 rue Charles V est un bâtiment historique datant du XVIIe siècle, ancien hôtel particulier, ayant connu de nombreuses transformations au fil du temps.

 

Juxtaposé, le bâti et ses annexes du 8 rue Charles V n’a été construit qu’en 1938. L’opération a porté sur la démolition, la reconstruction et la restauration de l’existant pour réaliser, sur une seule et même parcelle, un ensemble multifonctionnel contemporain de laboratoires et d’habitat (55 logements).

 

Pour les équipes, les trois principaux enjeux ont été la composition d’importants volumes utiles en préservant les espaces libres de la typologie originelle (la cour et le jardin), la restauration d’éléments patrimoniaux choisis par leur mise en valeur propre et enfin une création neuve, tout cela dans un environnement urbain dense et contraint. Le 8-10 rue Charles V constitue un ouvrage d’exception où les matériaux existants et valorisés s’intègrent parfaitement aux nouveaux espaces.

 

 

Charles V Paris ©Eddy Vahanian, Architecte DPLG

 

Le couvent des Jacobins remporte le Grand prix chantier

 

Le Geste d’Or du Grand Prix Chantier a récompensé la réhabilitation du Couvent des Jacobins à Rennes (35). L’opération a été conduite par Sogea Bretagne BTP, filiale du groupe qui a procédé à la restauration du Couvent des Jacobins - classé au titre des Monuments Historiques. L’opération a été menée afin d’offrir une nouvelle vie aux bâtiments d’origine datant du XIVe siècle.

 

L’ensemble qui abrite désormais le Centre des congrès de Rennes, d’une surface de 38 000 m2, comprend trois salles de spectacle, une vingtaine de salles de commission, une salle d’exposition ainsi que plusieurs espaces de restauration.

 

Le chantier de quatre ans a constitué un véritable défi technique avec notamment la réhabilitation du couvent menée par Degaine, filiale du groupe. Degaine y a entre autres restauré des parements maçonnés, remplacé 370 m3 de pierres de taille, réalisé 6 000 m2 d’enduits à la chaux et posé 1 900 m2 de revêtement de sol en terre cuite.

 

 

Couvent Jacobins Rennes ©Willy Berré

 

Le Cloître des soeurs de Saint-Joseph à Annecy

 

Le Geste d’Or du Grand Prix Amont a été attribué à la réhabilitation du Cloître des Soeurs de Saint-Joseph à Annecy (74), développé par ADIM Lyon, autre filiale. La genèse de ce projet de réhabilitation est née d’une réflexion d’ensemble entre la Congrégation des Soeurs de Saint-Joseph, la Ville d’Annecy, l’Architecte des Bâtiments de France et ADIM Lyon.

 

Les travaux menés par Citinéa, filiale du groupe prévoient le réaménagement de l’ancien couvent construit au coeur d’Annecy dans la première partie du XVIIe siècle en 37 appartements et deux maisons de ville ; avec la préservation du parc attenant qui sera ouvert au public. La réhabilitation exemplaire de ce bâtiment historique vise à conserver et mettre en valeur les éléments présentant une valeur patrimoniale.

 

Ainsi, la restauration à la chaux et en pierre de taille des façades, et la réfection des charpentes et de la couverture en tuiles sont réalisées par Comte et Bourgeois, filiales locales de l’entreprise, spécialisées dans la restauration de patrimoine et monuments historiques.

 

 

Cloître Soeurs Saint-Joseph Annecy ©Archipat

 

Le Palais des Papes sur le devant de la scène

 

Le Geste d’Argent du Grand Prix Métiers met en avant la restauration de la Tour des Anges et de la Tour de la Garde-Robe du Palais des Papes à Avignon (84). Un projet dont les travaux ont été réalisés par Girard, filiale du major du BTP.

 

Situé au coeur du centre historique d’Avignon et classé au patrimoine mondial de Unesco, le Palais des Papes est un exemple d’architecture médiévale emblématique. Construites en 1342, la Tour des Anges et la Tour de la Garde-Robe nécessitaient de voir leurs façades et leur crénelage restaurés.

 

En charge des lots « maçonnerie – pierre de taille » et « sculpture », les équipes de Girard ont ainsi nettoyé leurs parements et changé plus de 135 m2 de pierres. Cette opération très technique a rassemblé toutes leurs expertises et savoir-faire minutieux : taille sur mesure des pierres en atelier, pose au palan à chaîne, pose en tiroir sur cales de bois blanc, coulinage à la chaux, patine d’harmonisation avec les pierres d’origine composée d’eau, de chaux aérienne et d’ocres naturels.

 

Le second défi du chantier a porté sur le remplacement de l’intégralité des gargouilles en place par la création de huit nouvelles. Chaque nouvelle gargouille, d’une masse respective de 800 kg, a ainsi été dessinée, sculptée et posée par les compagnons au sommet de la tour des Anges.

 

 

Palais des Papes Avignon ©Vinci Construction France

 

Trois autres projets primés

 

Enfin, trois projets Vinci Construction France ont été primés dans le cadre du Grand Prix Cultivez, Bâtissez la même Terre décerné pour la première fois lors de cette édition 2018.

 

  • Urbalia a été récompensée pour Biodi(V)strict®, simulateur de biodiversité pour concevoir des projets d’aménagement à biodiversité positive qui offrent des services aux usagers et participent à la résilience des villes.

 

  • Second projet applaudi, la modernisation du stade Roland-Garros (Paris 16ème), dont les travaux sont menés en full BIM par Petit et Chantiers Modernes Construction, filiales du major du BTP. Le projet comprend la rénovation du court Philippe-Chatrier et la création d’une couverture mobile, la réalisation d’un nouveau court semi-enterré et bordé de serres exotiques et l’aménagement du Fonds des Princes ainsi que la création d’espaces verts ouverts au public.

 

  • Sicra, Ile-de-France, filiale de Vinci, a également été félicitée pour la construction du lot 02 de la résidence UNIC qui s’inscrit dans le projet urbain de la ZAC de Clichy-Batignolles (Paris 17ème). L’ensemble immobilier mixte (logements dont certains surmontés d’une serre et d’un jardin, crèche, commerces et parking), avec une architecture inspirée de la nature, se distingue par ses courbes et baies vitrées. L’un des points singuliers de l’opération réside notamment dans la conception des terrasses et balcons conçus comme de véritables lieux de vie.

 



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2258 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique

Le petit dicobat


La fabrication du bâtiment 1