Les solutions béton se réinventent dans les nouveaux quartiers

Les solutions béton se réinventent dans les nouveaux quartiers

La filière du béton préfabriqué se mobilise pour répondre aux enjeux des grands projets urbains. Des initiatives ont été présentées par le Cerib avec la Fédération de l’industrie du béton.



« Les « Smart systèmes en béton » représentent des solutions d’avenir qui contribueront à repenser la métropole avec intelligence » : c’est ce qu’ont voulu démontrer le Centre d’études et de recherches de l’industrie du béton (Cerib) et la Fédération de l’industrie du béton (Fib) en organisant le 20 mars une rencontre au stade Jean Bouin à Paris, sur le thème des nouveaux quartiers.

 

« Avec les deux projets phares du Grand Paris Express et des Jeux Olympiques 2024, l’Ile-de-France connaît un bouleversement urbain inédit depuis l’époque d’Haussmann », souligne Phillipe Servalli, vice-président de la FFB Grand Paris et président du Syndicat des entrepreneurs de construction Paris Île-de-France.

 

Pour faire face au volume de travaux considérable et aux délais très courts (2023/2024), le secteur de la construction doit adapter, voire révolutionner les modes constructifs et ses modèles d’organisation des entreprises.

 

Des entreprises impliquées

 

Le pôle construction Ile-de-France de la FFB participe notamment au démonstrateur industriel pour la ville durable « Rêve de Scènes Urbaines » implanté à Plaine Commune (Seine-Saint-Denis).

 

Ce projet a pour vocation de créer une plateforme collaborative, ouverte à tous les acteurs de l’urbain intéressés, et permettant de mobiliser les expertises nécessaires pour réfléchir collectivement aux nouveaux modes de conception et de gestion des villes.

 

Il doit faire émerger des solutions innovantes pour accompagner la reconstruction de la ville sur elle-même, en partenariat avec la collectivité. Enfin, il constitue une vitrine des savoir-faire français de la ville durable.

 

Solutions préfabriquées innovantes

 

Les solutions préfabriquées en béton devraient prendre une place de choix dans ce démonstrateur.  Parmi les projets retenus, on compte notamment les propositions suivantes :

 

  • l’implantation pérenne d’une unité de production d’impression 3D béton et l’expérimentation de nouveaux cas d’usage pour cette technique,

 

  • l’optimisation d’un processus de conception-réalisation des bâtiments grâce au protocole BIM,

 

  • la réversibilité des bâtiments pour anticiper la reconversion du village des Jeux Olympiques,

 

  • l’habitat modulaire en béton avec une application possible au village olympique d’un processus industrialisé d’habitat évolutif reconvertible inscrit dans l ’économie circulaire,

 

  • une plateforme mutualisée multi-flux et multimodale de collecte et tri des déchets de chantiers,

 

  • Soldating, un ensemble de solutions pour faciliter le réemploi des terres non polluées par une mise en relation rapide des chantiers à proximité et une traçabilité garantie,

 

  • un système de toiture végétalisable préfabriquée,

 

  • Un module flottant en BFHP : composer un morceau de nature en ville sur une structure flottante et mobile avec une barge et construction modulaire en béton.

 

Les solutions préfabriquées en béton apparaissent incontournables car elles combinent plusieurs atouts comme la durabilité, la maîtrise des délais et des coûts de production.

 

Expérimenter E+ C- pour évaluer les atouts du béton

 

En prévision du remplacement de la réglementation thermique RT2012 par une réglementation qui intègre tous les usages d’énergie tout au long du cycle de vie du bâtiment (c’est-à-dire aussi l’énergie grise de fabrication des produits de construction) et intègre un critère d’émission de gaz à effet de serre, les professionnels sont invités à expérimenter le référentiel « énergie-carbone » mis au point par les pouvoirs publics.

 

EGF-BTP, qui représente les entreprises générales de BTP, a signé une convention d’engagement dans l’expérimentation E+C-  pour des bâtiments à énergie positive et bas carbone. C’est le moyen de mesurer la pertinence des solutions en béton préfabriqué.

 

« Les solutions en béton ont des atouts indéniables, notamment en termes de qualité de l’air intérieur, de recyclage et d’économie circulaire », estime Wilfried Pillard, directeur technique d’EGF-BTP.

 

FDES indispensables

 

Nathalie Tchang, présidente du bureau d’études Tribu Énergie, alerte cependant les industriels du béton sur la nécessité d’élaborer pour tous leurs produits des fiches de déclaration environnementale et sanitaire (FDES) fiables sous peine de leur voir appliquer des valeurs par défaut très pénalisantes dans une évaluation multi critères des performances du bâtiment sur l’ensemble de son cycle de vie.

 

Environnement EIB, le configurateur de FDES pour les produits béton préfabriqués développé par le Cerib, devrait être opérationnel courant 2018. Cet outil permet la configuration et l’édition de FDES de produits préfabriqués en béton afin de disposer des données adaptées aux produits mis en œuvre pour un projet de construction.

 

Il complète les FDES collectives des produits préfabriqués en béton éditées par le Cerib et la Fib, disponibles sur la base Inies (www.inies.fr) et le site du Cerib (www.cerib.com).Les premiers produits intégrés sont les poutres en béton précontraint, les poteaux en béton armé, les dalles alvéolées, les prédalles en béton précontraint ou béton armé et les murs à coffrage intégré.

 

Des produits « BIM compatibles »

 

Concernant la transition numérique, les besoins d’informations sur les produits, procédés et techniques à mettre en œuvre dans l’ouvrage ne sont pas les mêmes à tous les stades : étude, construction et exploitation qui couvrent la vie d’un bâtiment dans sa globalité.

 

Dans ce domaine, la mise en place de la base de données numériques des produits et systèmes de l’industrie du béton, piloté par la Fib avec l’appui du Cerib, permet, en phase de conception, de faciliter l’intégration d’informations génériques utiles dans les objets numériques des maquettes projets.

 

En phase de réalisation, les données génériques peuvent être remplacées par les caractéristiques spécifiques des produits livrés par les industriels.

 

La toiture végétalisable préfabriquée, un projet « Rêve de Scènes Urbaines » piloté par Duffus Architecte en partenariat avec Vinci Construction


Source : batirama.com / Isabelle Duffaure Gallais

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Covid-19 : les entreprises du BTP doivent-elles poursuivre leur activité malgré l'épidémie ? (375 votants)
Oui
Non
 

Boutique

Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation