pave biofib 2014-03-15
Actualité batiment : batirama.com
Articles  Produits  Chiffrage  Emplois  Formations 
ARTIDEVIS Autopub
Partager cette page de batirama.com sur facebook

 

Partager cette page de batirama.com sur twitter

 

Partager cette page de batirama.com sur linked in

 

|  

Ajouter batirama.com à vos favoris

 Favoris  |  

Ajouter batirama.com à vos favoris

 Votre panier  |  

Se déconnecter

 Se connecter   

DTU 64.1 : Assainissement autonome : les 3 filières à connaître

DTU 64.1 : Assainissement autonome : les 3 filières à connaître

La nouvelle norme XP 16-603 DTU 64-1* veille à ce que les dispositifs d’assainissement autonome ne polluent pas les ressources naturelles en eau. L’entreprise pourra s’appuyer sur les schémas d’installation des filières préconisées par ce nouveau DTU 64-1 et leurs conditions d’exécution normalisées.*sortie prévue début  2007


Articles qui devraient vous intéresser :
Aménagements extérieurs
Aménagements extérieurs
Aménagements extérieurs
Aménagements extérieurs
Réglementation
Réglementation
Gestion de l'eau
Gestion de l'eau

 

Les nouvelles dispositions de la loi sur l’eau de 1992 et la modification de la norme XP 16-603 DTU 64-1, précisent les solutions techniques à mettre en place en matière d’assainissement autonome. Aujourd’hui, chaque entreprise peut proposer un dispositif de traitement autonome des eaux usées grâce aux schémas de principe du nouveau DTU 64-1.

 

Le législateur a été particulièrement précis sur les responsabilités données aux collectivités locales dans l’application des contrôles obligatoires. En effet tout ouvrage d’assainissement doit comporter un prétraitement et un traitement distinct et respecter l’hydrologie des sols.

 

Un marché de 13 millions d’habitants !

 

Aujourd’hui ce nouveau marché représente 13 millions d’habitants avec 5 millions d’installations existantes et une progression d’installations neuves estimée à 120 000 unités  par an. Il devenait donc urgent de préciser les obligations de chaque intervenant de la chaîne : le maire, le syndicat d’assainissement et le particulier pour la réalisation des travaux ou de la maintenance de ces dispositifs.

 

Ces nouvelles dispositions ont pour objet de préserver et de restaurer les eaux superficielles et souterraines et de maintenir le niveau d’hygiène et de pérennité des stations autonomes. Cela permettra une amélioration des conditions d’exécution des dispositifs de traitement et une obligation des diagnostics techniques réguliers.

 

Source: batirama.com / David Miller

Publié le 08/11/2007
Batirama.com

1
2
3
4
5
6
Partager cette page de batirama.com sur facebook

 

Partager cette page de batirama.com sur twitter

 

 

Partager cette page de batirama.com sur linked in

 

Version Imprimable

Articles qui devraient vous intéresser

:
Aménagements extérieurs
Aménagements extérieurs
Aménagements extérieurs
Aménagements extérieurs
Réglementation
Réglementation
Gestion de l'eau
Gestion de l'eau
 
Devis facture express P2F

Commentaire

Ajouter un commentaire  
Votre commentaire
 
 
 * Pseudo :  
C'est sous ce nom que votre commentaire sera publié.
 * Email :  
Une alerte sera envoyée à cette adresse lors de la publication de votre commentaire.
 * Commentaire :  
Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.
 
 
batirama.com sur Facebook
Retrouvez nous sur ...
Actualités batiment
Le label RGE et l'éco-conditionnalité des aides publiques à la rénovation énergétique c'est ... (186 votants)
davantage de paperasse, ce n'est pas le moment !
une valorisation du savoir-faire des entreprises labellisées
un bon moyen de nous soutirer encore de l'argent alors que nous avons déjà fait nos preuves
l'espoir de voir disparaitre du marché les entrepreneurs incompétents ou peu sérieux
une usine à gaz, je n'y comprends rien !
 
batirama.com sur Facebook
Retrouvez-nous sur Facebook
Actualités batiment
Articles
Les + commentés
Les + lus
Les + récents
Beissier 2014
Poujoulat 2014 Corporate