Un plombier qui se déplace à vélo

Un plombier qui se déplace à vélo

Afin de pouvoir se déplacer comme bon lui semble dans une ville la circulation est très réglementée, ce jeune artisan a choisi un mode de déplacement écologique et économique.


 

Sur  son vélo triporteur, Pierre-Olivier Clerc ne passe pas inaperçu dans les ruelles du centre ville de Nantes. Ce jeune plombier de 23 ans s’est installé à son compte fin 2010 avec dans l’idée de se positionner sur le marché spécifique du cœur historique de la cité des Ducs de Bretagne. Spécifique ?

 

« Circuler à Nantes, c’est l’enfer, confie Pierre-Olivier. Pour les professionnels, les accès au centre sont difficiles et très réglementés. Rares sont les artisans, surtout les plombiers, qui acceptent d’y venir. » L’idée de se déplacer à vélo est venue un jour d’octobre 2010.

 

« Nous démarrions tout juste  l’activité, confie Sonia Boury, compagne de Pierre-Olivier et cofondatrice de Ze Plombier. Il y a eu une pénurie de carburant et du coup, Pierre-Olivier est allé dépanner un client du centre à vélo. »

 

Assistance électrique

 

C’est en rentrant que le couple s’est mis à plancher sur un concept de vélo utilitaire. « Nous sommes des cyclistes tous les deux mais il nous fallait un équipement pour travailler. » Un industriel leur fabrique donc un engin sur mesure. Le fameux triporteur (sur trois roues) est ainsi .

 

« Il bénéficie d’une assistance électrique et d’un coffre XXL dans lequel je peux charger jusqu’à 100 kg, assure Pierre-Olivier. Et s’il faut charger plus, j’ai la remorque adaptée. »

 

Le bouche à oreille de ce concept écologique et économique ne s’est pas fait attendre. D’autant que sur les devis, Sonia précise les émissions de CO2 économisées grâce à ce mode de transport !

 

Pierre-Olivier, qui s’est lancé sous le statut d’auto entrepreneur la 1ère année, a déjà transformé l’essai puisque Ze Plombier est aujourd’hui une entreprise individuelle. Lauréat du prix Médicis 2012, le jeune couple envisage de se développer et de créer un emploi dès 2013.

 

Source : batirama.com / Céline Jappé

 

En savoir plus : www.zeplombier.com

Articles qui devraient vous intéresser

3 Commentaires


- -
  • par linlin
  • 0
  • 0

Il semble que Mme a acheté une vieille diesel pour livrer quand c'est trop lourd. Alors faire de la COM' c'est bien mais tout faire à vélo avec chauffe eau de 200 litres, bonjour les mollets.


- -
  • par Thierry CABIROL
  • 0
  • 0

Bravo! Moi qui milite et travaille sur le thème des énergies renouvelables depuis 1974, c'est un bonheur de voir de telles initiatives qui vont tellement dans le bon sens. Bonne chance à vous!


- -
  • par Jacques
  • 0
  • 0

Ça part d'un fait de vie et ça devient une excellente idée marketing, chapeau ! A voir si chez moi les plombiers de Pau exploiteront l'idée ... ;)

Laissez votre commentaire

Saississez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saississez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le projet du nouvel aéroport Notre-Dame-des-Landes près de Nantes, vous êtes plutôt... (761 votants)
pour
contre
indifférent
 

Boutique



Pose collée de carrelage en travaux neufs - NF DTU 52.2