LM Y&R USP1
Actualité batiment : batirama.com
Articles  Produits  Chiffrage  Emplois  Formations 
ARTIDEVIS Autopub
Partager cette page de batirama.com sur facebook

 

Partager cette page de batirama.com sur twitter

 

Partager cette page de batirama.com sur linked in

 

|  

Ajouter batirama.com à vos favoris

 Favoris  |  

Ajouter batirama.com à vos favoris

 Votre panier  |  

Se déconnecter

 Se connecter   

Crédit d'impôt : une année de plus pour faire les travaux !

Crédit d'impôt : une année de plus pour faire les travaux !

L'Assemblée nationale a adopté contre l'avis du gouvernement, un amendement permettant aux particuliers de faire en 2 ans au lieu d'un les travaux dans leur logement éligibles au crédit d'impôt développement durable.


Articles qui devraient vous intéresser :
Politique du Logement
Politique du Logement
Politique du Logement
Politique du Logement
Rénovation
Rénovation
Rénovation
Rénovation

 

Non seulement la possibilité pour les particuliers de faire sur deux ans au lieu d'un an les travaux de performance énergétique du logement éligibles au CIDD à un taux bonifié n'aura "pas de coût", mais elle permettra de "faciliter ces travaux", a plaidé l'un des auteurs de l'amendement, Denis Baupin (EELV).

 

Rappelant que la commission des Finances a voté cet amendement, le rapporteur général du Budget Christian Eckert (PS) a donné un avis favorable à son adoption dans l'hémicycle au vu d'un "coût non pas nul mais très faible" et d'un délai de deux ans pour réaliser un bouquet de travaux "plutôt intéressant" alors qu'un an "peut poser problème ou faire perdre des aides".

 

Pour l'UMP, Julien Aubert, également favorable à la mesure, a jugé qu'il serait "assez cohérent et logique qu'on donne un peu plus de flexibilité au système" sachant qu'"un chantier peut prendre plusieurs années".

 

A l'inverse, la ministre déléguée à l'Economie numérique Fleur Pellerin, qui venait de succéder au ministre du Budget Jérôme Cahuzac au banc du gouvernement, s'est montrée défavorable à l'amendement.

 

"La majoration du crédit d'impôt est la contrepartie de l'effort du contribuable qui réalise la même année plusieurs dépenses éligibles et les amendements proposés remettent en cause cette logique, ce qui est étonnant s'agissant de dispositions que certains des auteurs ont voté en loi de finances 2012. C'est une proposition qui ajoute un peu de complexité à un dispositif qui l'est déjà suffisamment", a-t-elle fait valoir.

 

M. Baupin a déclaré n'avoir "pas complètement compris son argumentaire". "Je ne suis pas sûr qu'on vous ait passé les bons arguments pour le bon amendement parce que (...) la plupart des membres de mon groupe n'étaient pas élus au moment du PLF 2012", a-t-il observé.

 

L'amendement, dont l'entrée en vigueur est prévue à compter du 1er janvier 2014, a ensuite été voté à l'unanimité. D'autres amendements écologistes, dont l'un visant à remonter de 30 000 à 45 000 euros le plafond de ressources des ménages cumulant l'éco-Prêt et le CIDD, ont été retoqués.

 

Source : batirama.com / AFP

Publié le 15/11/2012
Batirama.com

Partager cette page de batirama.com sur facebook

 

Partager cette page de batirama.com sur twitter

 

 

Partager cette page de batirama.com sur linked in

 

Articles qui devraient vous intéresser

:
Politique du Logement
Politique du Logement
Politique du Logement
Politique du Logement
Rénovation
Rénovation
Rénovation
Rénovation
cellumat

Commentaire

Ajouter un commentaire  
Votre commentaire
 
 
 * Pseudo :  
C'est sous ce nom que votre commentaire sera publié.
 * Email :  
Une alerte sera envoyée à cette adresse lors de la publication de votre commentaire.
 * Commentaire :  
Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.
 
 
batirama.com sur Facebook
Retrouvez nous sur ...
Actualités batiment
L'emploi de travailleurs européens détachés en France c'est pour vous ... (1010 votants)
une conséquence logique de la pénurie de main d'oeuvre dans le bâtiment
une situation limitée aux grands chantiers
une nouvelle forme d'esclavage pour ces travailleurs originaires de l'Est de l'Europe
une concurrence déloyale qui pénalise tous les professionnels français du bâtiment
 
batirama.com sur Twitter
Retrouvez-nous sur Twitter
batirama.com sur Twitter
Actualités batiment
Articles
Les + commentés
Les + lus
Les + récents
Devis facture express P2F
LM Y&R USP2