Actualité batiment : batirama.com
En ce moment
RGE
DTU
Menu Actualité batiment : batirama.com Ajouter batirama.com à vos favoris Se déconnecter
En ce moment
RGE
DTU

MFC 2020 : un vrai concept de maison à énergie positive

MFC 2020 : un vrai concept de maison à énergie positive

MFC 2020 est une vraie maison à énergie positive décarbonnée. Particularité : elle produira de l’électricité photovoltaïque afin d’alimenter la recharge d’un véhicule électrique…


 

Il ne s’agit pas d’un nouveau modèle de maison proposé par le constructeur MFC, Maisons France confort. MFC 2020 est un concept ou une vitrine technologique associant 15 partenaires industriels (voir ci-dessous). Le leader de l’accession à la propriété a voulu démontrer que l’habitat individuel n’est pas forcément un non sens sur le plan du bilan carbone.

 

En effet, une maison individuelle suppose souvent l’utilisation de deux véhicules énergivores et polluants. Le projet MFC intègre donc en amont, la recharge pour le véhicule électrique.

 

Un cerveau nommé Smart Grid

 

D’ou le choix d’une construction hautement isolée et très étanche optimisant les apports solaires et intégrant des équipements performants (comme des appareils ménagers peu énergivores). La technologie Smart Grid (gestion et distribution d’énergie intelligentes) joue le rôle du cerveau de cette maison intelligente. Associée à la domotique, cette technologie régule et lisse les pics de consommation. Mieux, les fonctions productrices et consommatrices d’énergie (la lumière, le chauffage, la ventilation, l’électroménager, la production d’ENR) sont conçues pour dégager des économies servant à alimenter un véhicule électrique d’une autonomie minimum de 60 km/jour.

 

Un support de communication

 

Le résultat prend la forme d’une maison de 178 m2 de plain pied construite autour d’un patio central de 14 m2 dans le salon de 53 m2 ouvert sur la cuisine (18 m2). Un local technique crée une zone tampon entre le garage et la cuisine. Le WC et la salle de bains accessibles, jouxtent la cuisine. Du côté de la façade Est, se trouvent un bureau ouvert sur le patio et deux chambres (dont une parentale) avec salle de bains. 

 

Une construction expérimentale reprenant ce concept démarrera près de Lyon à Saint Priest. Véritable support de communication, elle intégrera une webcam permettant de visualiser sur un site internet les étapes de la construction (www.concept-mfc-2020.fr). Elle fera aussi l’objet de visites professionnelles à l’occasion des étapes phares du projet.

 

Source : batirama.com / Fabienne Leroy

 

Un concentré de technologies !


Une quinzaine de partenaires*, industriels, énergéticien, bureau d’étude et banque, ont planché sur le sujet pour proposer un vrai bâtiment à énergie positive. « Ici, nous intégrons dans nos calculs la consommation électrique alors qu’elle n’est pas prévue par la réglementation » précise Jacques Bondoux du BET éponyme. Résultat, cette construction atypique recèle des technologies innovantes. Bâtie sur un plancher industrialisé thermique en béton, la construction s’élève grâce à une ossature métallique constituée de profilés acier de 120 mm de large. Les murs recouverts de bardage bois ou d’enduit intègrent des panneaux en polyuréthanne de 200 mm associés à une laine de verre de 120 mm.

 

Une membrane d’étanchéité performante (0,16) et une plaque de plâtre complètent l’ensemble. Sur le toit, une importante surface de panneaux photovoltaïque (124 m2) permettra d’alimenter une voiture électrique et de faire fonctionner les appareils électro-domestiques. La surface vitrée est importante (patio recouvert de fenêtres de toit) et les nombreuses menuiseries sont dotées de vitrages performants et de volets roulants régulés avec la domotique.  Notons enfin, l’utilisation d’isolants minces pour traiter les ponts thermiques et de matériaux à changement de phase sur les cloisons séparant la chambre parentale du séjour.

* Aldès, ArcelorMittal, Bastide Bondoux, Siemens, Crédit Fondier, EDF, Ideal Standard, Novoferm, Philips, Rector, Saint Gobain, Schneider Electric, Somfy, Velux et MFC.

 

 

Quelles consommations énergétiques ?


Le choix des produits et de la mise en œuvre permet de limiter les déperditions thermiques classiques (sols, murs, plafonds) à moins de 30 %. Quant aux consommations énergétiques, elles sont parlantes selon le BET Bastide Bontoux : le chauffage représente seulement 9 % et l’ECS, 5 %. En revanche, l’éclairage et la ventilation consomment respectivement 20 et 24 %.

 

Traduite en euros, la consommation du chauffage et de l’ECS représentent 2 et 9 %  du budget du ménage alors que les autres postes (éclairage, électroménager) atteignent 59 %. Sans oublier l’abonnement à EDF, pour lequel il faudra consacrer 24 % du budget.

Publié le


Partager cette page de batirama.com sur facebook

 

Partager cette page de batirama.com sur twitter

 

 

Partager cette page de batirama.com sur linked in

 

Version Imprimable

Articles qui devraient vous intéresser

:
Bâtiment à énergie positive
Bâtiment à énergie positive
Bâtiment à énergie positive
Bâtiment à énergie positive
Industriels
Industriels
Electricité
Electricité
 

Commentaire

Ajouter un commentaire  
Votre commentaire
 
 
 * Pseudo :  
Saississez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)
 * Email :  
Saississez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)
 * Commentaire :  
Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.
 
 
batirama.com sur Facebook
Retrouvez nous sur ...
   
ARTIDEVIS Autopub
Produit du bâtiment
Produits
Les + récents
Les + demandés
Les + consultés
Actualités batiment
Articles
Les + commentés
Les + lus
Les + récents
Actualités batiment
Le projet du nouvel aéroport Notre-Dame-des-Landes près de Nantes, vous êtes plutôt... (452 votants)
pour
contre
indifférent
 
© 2011 Batirama.com | réalisé par BIP Information Professionnelle | Mentions Légales | ARTIDEVIS | ARTIPRIX Google+
allez en haut de la page