Flir octobre
Actualité batiment : batirama.com
Articles  Produits  Chiffrage  Emplois  Formations 
ARTIDEVIS Autopub
Partager cette page de batirama.com sur facebook

 

Partager cette page de batirama.com sur twitter

 

Partager cette page de batirama.com sur linked in

 

|  

Ajouter batirama.com à vos favoris

 Favoris  |  

Ajouter batirama.com à vos favoris

 Votre panier  |  

Se déconnecter

 Se connecter   

Cinq DTU de la filière bois en chantier

Cinq DTU de la filière bois en chantier

La filière bois subit actuellement de nombreuses mutations normatives. Serge Le Nevé, adjoint à la direction du pôle Industrie Bois Construction de l’Institut Technologique FCBA (Forêt, cellulose, bois construction, ameublement) fait le point sur les DTU du secteur en cours de modification. Repères.
 


Articles qui devraient vous intéresser :
Filière Bois
Filière Bois
Filière Bois
Filière Bois
Construction bois
Construction bois
Réglementation
Réglementation

 

Depuis cinq ans, les DTU de la filière bois font l’objet de nombreuses révisions pour répondre aux attentes, d’une part des pouvoirs publics pour la prise en compte des normes produits européennes, et, d’autre part, des professionnels de ce secteur en perpétuelle évolution afin de coller au plus près aux besoins du marché. Gros plan sur ceux qui vont changer.


le DTU 36-1 (escaliers, lambris, bloc-portes, menuiseries extérieures bois)


La partie escaliers va être isolée et devrait faire l’objet d’un DTU à part entière d’ici fin 2011, le 36-3. Une sectorisation qui permettra aux professionnels des escaliers de posséder un document propre à leur domaine mentionnant davantage de notions et de règles. Les menuiseries extérieures bois ont été retirées du 36-1 pour intégrer le DTU 36-5, relatif à toutes les menuiseries extérieures (DTU multi matériaux). Quant aux lambris et aux blocs-portes, une réflexion est en cours sur leur maintien dans le 36-1 ou sur leur séparation.

le DTU 41-2 (revêtements extérieurs en bois)


Certains thèmes-phares tels que la durabilité ou les bardages ajourés restent à traiter. Actuellement, ces derniers ne sont pas mentionnés dans le 41-2 et, face à la forte demande des architectes pour ce type de bardage, les professionnels souhaiteraient les voir intégrés. L’enquête publique va être lancée prochainement et la sortie du DTU est prévue mi-2011.

le DTU 31-1 (charpentes traditionnelles)


Une réflexion est aussi en cours sur l’axe durabilité et sur une mise en cohérence avec la norme française relative à la charpente taillée, celle-ci ayant récemment été créée pour répondre à un marché émergeant de kits de charpente qui monte en puissance depuis quelques années. Le DTU devrait également intégrer de nouveaux matériaux comme le LVL (bois lamellé de placage). Le lancement de l’enquête publique est imminent et sa sortie est prévue en 2011.

le DTU 51-4 (platelages extérieurs en bois)


Il s’agit d’un nouveau DTU, pensé pour répondre au fort développement de ce marché ces cinq dernières années. Le dépouillement de l’enquête publique a été achevé au cours du premier semestre 2010 et le DTU devrait être publié en fin d’année.

le DTU 31-2 (construction de maisons et bâtiments à ossature en bois) qui fait l’objet d’une rénovation lancée en deux phases.

 

  • La rédaction de la phase 1, prenant en compte les normes européennes et certaines évolutions techniques complémentaires, est achevée et sa publication est imminente. Parmi les principales évolutions, citons, entre autres, l’intégration de l’OSB comme solution traditionnelle pour le contreventement des panneaux OB, le renforcement des exigences sur les évaluations des films (pare-pluie, pare-vapeur), l’intégration du LVL en montant d’ossature, l’utilisation possible de panneaux de fibre en guise de pare-pluie, etc.

 

  • La phase 2 concerne une révision plus en profondeur ayant pour but une mise en cohérence des pratiques constructives actuelles et à venir (impact Grenelle Environnement et évolutions RT). Elle porte notamment sur l’intégration de « solutions perspirantes » (conception de parois autorisant un certain niveau de transferts de vapeur), sur l’intégration d’un chapitre sur les façades rideaux bois sur des supports béton, sur la possibilité d’intégration en traditionnalité de l’isolant à base de fibre de bois, etc.

    La phase 2 va démarrer fin 2010 et elle s’appuiera sur plusieurs études collectives lancées début 2010.



Source : batirama.com / Delphine Desprès

 

En savoir Plus


Bientôt un catalogue de solutions constructives


Synerbois Partenaires a été formé en 2009 et est constitué de 3 personnes du CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment) et de 3 personnes de l’Institut Technologique FCBA (Forêt, cellulose, bois construction, ameublement). Cette initiative a pour but d’accompagner les fabricants de la filière bois-construction dans les procédures d’évaluation de produits innovants non traditionnels et de lancer et coordonner des études d’ingénierie collectives.

 

Les résultats de ces études devraient notamment être exploités en réalisant à l’horizon 2012, une première version d’un Catalogue de solutions constructives génériques de la filière.

Publié le 28/10/2010
Batirama.com

Partager cette page de batirama.com sur facebook

 

Partager cette page de batirama.com sur twitter

 

 

Partager cette page de batirama.com sur linked in

 

Version Imprimable

Articles qui devraient vous intéresser

:
Filière Bois
Filière Bois
Filière Bois
Filière Bois
Construction bois
Construction bois
Réglementation
Réglementation
cellumat

Commentaire

Ajouter un commentaire  
Votre commentaire
 
 
 * Pseudo :  
C'est sous ce nom que votre commentaire sera publié.
 * Email :  
Une alerte sera envoyée à cette adresse lors de la publication de votre commentaire.
 * Commentaire :  
Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.
 
 
batirama.com sur Facebook
Retrouvez nous sur ...
NICOLL Chutunic
Actualités batiment
Le label RGE et l'éco-conditionnalité des aides publiques à la rénovation énergétique c'est ... (1289 votants)
davantage de paperasse, ce n'est pas le moment !
une valorisation du savoir-faire des entreprises labellisées
un bon moyen de nous soutirer encore de l'argent alors que nous avons déjà fait nos preuves
l'espoir de voir disparaitre du marché les entrepreneurs incompétents ou peu sérieux
une usine à gaz, je n'y comprends rien !
 
batirama.com sur Facebook
Retrouvez-nous sur Facebook
Actualités batiment
Articles
Les + commentés
Les + lus
Les + récents
Devis facture express P2F
Mewa Mars