Mortiers de scellement : un marché à professionnaliser

Mortiers de scellement : un marché à professionnaliser

Grâce à la normalisation, les mortiers de scellement hautes performances affichent des signes de qualité.


"Il faut encore convaincre les professionnels d'utiliser les mortiers de scellement courant et de voirie formulés"

 

Mais les produits formulés gages de sécurité et de pérennité des ouvrages doivent encore se faire connaître en scellement courant. Retour de la croissance dans le bâtiment oblige : « le marché des mortiers de scellement et d’ancrage va mieux et ne peut que s’améliorer d’un point de vue macroéconomique et sur le long terme », constate Xavier Blaise-Martin, responsable du Pôle Chimie de la Construction chez Mapei.

 

« Les mortiers formulés devraient aussi se porter mieux en remplacement des mélanges préparés sur site. Les solutions industrielles apportent sécurité et durabilité des ouvrages qui de fait sont plus performants ». Car, en dehors des mortiers de scellement hautes performances pour lesquels les réflexes sont bien ancrés.

 

Une distribution d’abord professionnelle

 

Reste qu’il est difficile d’obtenir des chiffres précis sur ce marché avalé dans la catégorie mortiers spéciaux. D’une part, si leur distribution reste à 90% entre les mains des négociants en matériaux généralistes et spécialisés TP/génie civil, à côté des acteurs industriels que sont Cermix, Grace Mapei, ParexLanko, PCI/BASF, Technique Béton, VPI, ou encore weber, un autre fabricant – Pagel – brouille les statistiques en prônant la vente directe.

 

D’autre part, outre les mortiers de scellement hautes performances pour l’ancrage des armatures dans le béton armé qui sont normés ou les mortiers de scellement de tampons (trappes de visites, d’assainissement !.) aux exigences performancielles connues, plusieurs produits peuvent assurer le scellement courant.

 

Polyvalence et pénibilité

 

« Des mortiers universels, des mortiers à prise rapide ou encore le béton type fix minute sans malaxage, ni mélange, ni bétonnière, utilisable par tout le monde, du maçon aux paysagers ! jusqu’au produit de scellement pour les tuiles. C’est la fonctionnalité recherchée sur le chantier qui va déterminer le choix du produit », énumère Jean-Marc Marcinkowski, chef de marché gros-oeuvre chez Parex Group, tout en ajoutant, « les maçons aujourd’hui manifestent un intérêt pour la polyvalence des produits ».

 

Pour Stéphanie Vigier, chef de produit weber, qui vient d’ailleurs de sortir un scellement hautes performances normé micro-béton qui ne nécessite pas d’ajouter de charge pour les scellements et calages supérieurs à 50 mm, « si ce marché est arrivé à maturité sur certains produits avec notamment la normalisation qui pousse à l’excellence, il reste encore des choses à améliorer du côté de la péni bilité sur le chantier », toujours l’avenir du mortier.

 

©Weber

 

L'avis de l'expert Nicolas Chaignon responsable marketing chez Sika

 

"Les mortiers de scellement normés sont en plein développement".

 

Dans un marché mature, quels sont aujourd’hui les enjeux pour les mortiers de scellement ?


Nicolas Chaignon

: Avant le marquage CE, il n’y avait pas de normes à proprement parler qui concernaient ces produits. Or, les mortiers de scellement hautes performances pour ancrer les armatures dans le béton ont vocation à être structurels et sont liés à la résistance de l’ouvrage. Par conséquent, il faut des produits performantiels.

 

De fait, la majorité des industriels proposent désormais du scellement normé qui est en plein développement. Ainsi, ils poussent à l’utilisation de produits prêts à
l’emploi. Les marquages CE et la marque NF vont dans ce sens.

 

Pour l’entreprise qui les utilise, faire le choix de mortiers de scellement normés apporte un
véritable gain de temps sur le chantier tout en limitant le risque de litiges.


Le scellement chimique fait-il de l’ombre au scellement hydraulique ?


Il apporte une réponse concurrentielle grâce à une prise plus rapide, et à des performances plus élevées. Mais il est aussi plus onéreux et reste réservé à des cavités
de petites tailles : gonds de volet, chauffe-eau ! En outre, les résines chimiques tolèrent moins l’humidité. Elles nécessitent d’être appliquées sur un support  parfaitement sec.

De même pour les résines époxy bi ou tricomposant, le haut de gamme du scellement. Elles n’acceptent pas un taux d’humidité supérieur à 4% qu’il faut mesurer. Ces résines demandent donc de prendre des précautions.

 

Pour leur part, les mortiers hydrauliques restent les moins chers des scellements et demeurent les plus adaptés pour traiter de grandes surfaces. Ils continuent de générer le gros du volume du marché du scellement.

 

Il est à noter que leurs formules sont souvent robustes et plus tolérantes. Chez Sika par exemple, les mortiers hydrauliques acceptent de petites variations de dosage en eau sans conséquences lourdes, et à la portée de tous les maçons.

 

Comment convaincre vos clients  ?

 

1. Pourquoi choisir cette solution ?

 

Finis les Ciment Prompt - qui ne sont pas des mortiers mais des liants dépourvus d’agents anti-retrait – et autres mélanges chantiers à base de béton pour faire des scellements. Les mortiers de scellement courant ou de voirie des industriels apportent facilité et rapidité de mise en oeuvre, gain en sécurité sur le chantier et pour l’ouvrage qui devient pérenne.

 

Déjà formulés, ils diminuent de fait les nuisances in situ, il suffit de les gâcher avec de l’eau selon les préconisations des fabricants. En outre, ces produits à retrait compensé, évitent les risques de fissuration.

 

2. Quel budget prévoir ?

Les mortiers de scellement se vendent entre 40cts d’euros et 50cts d’euros le kilo à l’entreprise. Sachant que le haut de cette fourchette de prix concernera plus les mortiers de scellement de tampons, trappes de visite, égouts!, qui pour une remise en circulation rapide sont boostés par des additifs. À titre de comparaison, une résine bicomposante polyester conditionnée en cartouche de 300ml chez un négociant s’achète à 20€ le litre.

 

Ce qu'en dit la réglementation

 

  • Les mortiers de scellement hautes performances font l’objet d’un marquage CE

    conformément à la norme EN 1504-6, la norme harmonisée qui traite des ancrages de barres d’acier d’armature dans le béton. Ces mortiers peuvent aussi être titulaires de la marque NF, référentiel NF030.
  • Les mortiers de calage

    , fluides pour assurer un remplissage facile des cavités sont définis par la norme NF P 18-821.
  • Pour bien dimensionner les ancrages d’armature avec les mortiers de scellement, il convient de se référer au fascicule de documentation FDP 18-823

    .

Il porte sur les produits de scellement à base de liants hydrauliques ou à base de résine synthétique. Il apporte des recommandations pour la conception et le dimensionnement des scellements de barres d’armature dans le béton armé.

  • Le syndicat national des entrepreneurs spécialistes de travaux de réparation et renforcement des structures (STRRES) a édité plusieurs fascicules qui traitent de la famille du béton et de la maçonnerie

    (famille FABEM) pour entretenir, réparer ou renforcer les structures existantes.

Aides à la préconisation et à l’action corrective, une partie du Guide FABEM 7 (réparation et renforcement des structures par armatures passives additionnelles) s’intéresse notamment aux bonnes pratiques de mise en oeuvre des ancrages d’armature dans les bétons armés.

  • Les mortiers de scellement de voirie (trappes de visite, trappes d’égouts!) doivent bénéficier de l’agrément Orange pour le scellement des trappes de télécoms.

 

En savoir plus

 

Publication : L’organisme Afnor Certification, le Syndicat national des mortiers industriels (SNMI), et le Syndicat national des formulateurs de résines (SFORES) ont élaboré une brochure intitulée, Produits et systèmes pour la protection et la réparation de structures en béton : le marquage CE et le marquage NF.

 

Sa vocation : expliquer les conséquences du marquage CE pour un mortier de réparation, un produit de protection de surface, une colle structurale, un mortier de scellement ou un produit de protection contre la corrosion des armatures.

 

Ce passeport de libre circulation des produits dans tout l’espace économique européen, atteste de leur conformité aux dispositions de la réglementation européenne qui les concerne. Pour sa part, la marque NF, signe de qualité, est une certification volontaire qui garantit le suivi performantiel des produits.

 

Pour télécharger la brochure :

http://www.desmortiersdesidees.com/_pdf/Mortiersspeciaux/plaquette-nf30-snmi-afnor-validee.pdf

 

 

 

Lampocem F par Mapei : Pour scellement rapide

À retrait compensé, ce mortier de scellement à prise et durcissement rapides autorise une remise en service après une à deux heures (+20°C). À appliquer sur tous types de béton ou maçonnerie, en vertical ou en horizontal, il affiche des résistances mécaniques élevées. Lampocem F de Mapei assure la fixation de gonds et d’arrêts de volets, de supports pour radiateur, de colliers pour canalisation ou encore de boîtes et de fourreaux électriques.

  • Consommation

    : 1,8 kg par litre de volume à remplir.
  • Conditionnements

    : sac de 25 kg et boîte de 5 kg.

Weber.cel Mass par Weber : Micro béton à malaxage rapide

Destiné au scellement et rehaussement des tampons de regard de visite, pose de trappes et boîtiers EDF-Engie, au rebouchage des trous sur sols en béton... le micro béton à prise rapide weber.cel mass réduit le temps de malaxage de 20 %.

Ses autres caractéristiques

: une pose simple, sans coffrage de 3 à 30cm ; plus de sécurité et de durabilité grâce à la présence de fibres de fonte ductile dans sa formulation, ou encore une remise en circulation rapide de 1 h 30 à 4h30 selon la température (+ 5°C à + 30°C) et le trafic.

 

PCI Pavifix FFM par BASF France : Scellement polyvalent

Pour fixer et sceller des petits ouvrages tels que bancs, balançoires, tonnelles, pergolas! et limiter les risques d’arrachement liés aux chocs, vent ou vandalisme, BASF France SAS Division Construction Chemicals a développé PCI Pavifix FFM. Ce mortier polyvalent prêt à l’emploi s’applique sans mélange. À prise rapide, il résiste à une humidité permanente et aux cycles gel-dégel. Sa poudre grise s’utilise de + 5°C à + 30°C par couches de 10 à 15 cm pour une consommation en eau d’environ 4l par sac de 25kg.

 

 

Kristocal F1 par VPI : Scellements et calages normalisés NF

Ce mortier de scellement et calage à retrait compensé et sans chlorure assure le scellement de fer à béton en sol, mur et plafond ; l’ancrage de poteau métallique ; le calage en BTP ; la reprise de fissure morte en sol, etc. À hautes performances, de consistance fluide ou ferme, il est pompable, coulable ou applicable à la truelle. Certifié NF, il s’utilise sur béton et éléments de maçonnerie pleins. Conditionné en sac de 25kg, sa consommation, selon la consistance du produit gâché varie de 1,8kg à 2,2kg/l. de produit à remplir.

 

705 Clavex + Par ParexLanko : Sans chlorure

Le 705 Clavex + de ParexLanko est un mortier à retrait compensé conforme à la norme EN 1504-6 pour le scellement, à la NF P 18821 calage catégorie 6 et à la marque NF 030 scellement et calage. Cette poudre grise prête à mouiller est composée de constituants actifs à base de liants hydrauliques sans chlorure. Adapté aux épaisseurs de 10 à 50mm, ce mortier prêt à gâcher de consistance coulante ou plastique affiche une excellente tenue à l’eau de mer, aux eaux sulfatées et aux sels de déverglaçage.

Durée pratique d’utilisation à 20°

: 1heure en scellement, 1h30 en calage.

 

Sikagrout 234  par Sika : À faible impact environnemental

Formulé à base de matières premières recyclées, le SikaGrout 234 de Sika est un mortier de scellement qui conjugue performances, réduction des émissions de CO2 et demande en énergie primaire. Conforme à la norme NF EN 1504-6 pour l’ancrage des barres d’armature pour le béton armé, il cumule résistances mécaniques élevées en compression et en flexion ; bonne adhérence sur le béton, le mortier ou l’acier ; résistance aux variations d’humidité ou de température ; et remise en service rapide des équipements.

 

Calstar par Technique Béton : Épaisseur sans micro-béton

À utiliser en scellements ou en calage en adaptant la consistance, le mortier hydraulique Calstar de Technique Béton est normé NF. Il permet de réaliser des calages d’épaisseur jusqu’à 10 cm, sans utiliser de micro-béton. Spécifiquement contrôlé pour une expansion contrôlée, et un retrait compensé, ce produit conjugue résistances mécaniques initiales et finales, grande adhérence aux bétons et aux aciers, ainsi qu’une bonne tenue à l’eau de mer, et à l’eau à haute teneur en sulfates.

 


Source : batirama.com / Stéphanie Lacaze Haertelemeyer / photo de couverture ©Technique Béton

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saississez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saississez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le projet du nouvel aéroport Notre-Dame-des-Landes près de Nantes, vous êtes plutôt... (767 votants)
pour
contre
indifférent
 

Boutique