Actualité batiment : batirama.com
En ce moment
RGE
DTU
Menu Actualité batiment : batirama.com Ajouter batirama.com à vos favoris Se déconnecter
En ce moment
RGE
DTU

Un promoteur immobilier se lance dans le "satisfait ou remboursé"

Un promoteur immobilier se lance dans le

Le promoteur Roxim propose à ses clients une clause "satisfait ou remboursé", leur permettant de se rétracter "sans motivation" jusqu'à la remise des clés.


Cette option sera réservée aux ménages achetant leur résidence principale en l'état futur d'achèvement (Vefa) avec l'aide d'un prêt à taux zéro (PTZ), sur quatre programmes (200 logements au maximum) que Roxim prévoit de lancer dans les villes de Montpellier, StMartin-du-Var et Fréjus, a-t-il précisé.

 

Le promoteur ou sa filiale s'engagent, si le client n'est pas satisfait de son acquisition, à lui racheter le logement au prix où celui-ci a été vendu et ce, "sans qu'aucune motivation ne soit nécessaire".

 

L'opération n'est toutefois pas financièrement neutre pour l'acquéreur qui se désiste : il aura déboursé des frais de notaire et devra régler des frais de garantie.

 

"Aller plus loin que la garantie d'achèvement"

 

"Le client pourra visiter l'appartement au moment de sa livraison et dire "je ne veux plus acheter", s'il ne lui plait pas, s'il s'est construit un immeuble en face ou si le tramway passe trop près : quelles que soient ses raisons", a déclaré le président de Roxim, Marc Pigeon, par ailleurs ex président de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI).

 

La législation encadrant l'achat en Vefa prévoit qu'un acquéreur puisse refuser de prendre possession d'un logement s'il constate des "défauts de conformité" importants, empêchant d'habiter celui-ci. Il n'y a alors pas de remise des clés ni de paiement du solde du prix du bien, tant que les réparations n'ont pas été effectuées.

 

"Nous voulons aller plus loin que la garantie d'achèvement, parce qu'acheter un premier logement est un engagement sur toute une vie qui provoque des angoisses et de la défiance vis-à-vis du promoteur", affirme M. Pigeon, actif depuis 30 ans dans le secteur, et dont l'entreprise familiale construit 250 à 300 logements par an, principalement dans le sud-est.



Source : batirama.com / AFP

Publié le


Partager cette page de batirama.com sur facebook

 

Partager cette page de batirama.com sur twitter

 

 

Partager cette page de batirama.com sur linked in

 

Version Imprimable

Articles qui devraient vous intéresser

:
Logement neuf
Logement neuf
Logement neuf
Logement neuf
Professionnels de l'immobilier
Professionnels de l'immobilier
Professionnels de l'immobilier
Professionnels de l'immobilier
 

Commentaire

Ajouter un commentaire  
Votre commentaire
 
 
 * Pseudo :  
Saississez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)
 * Email :  
Saississez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)
 * Commentaire :  
Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.
 
 
batirama.com sur Facebook
Retrouvez nous sur ...
   
ARTIDEVIS Autopub
Produit du bâtiment
Produits
Les + récents
Les + demandés
Les + consultés
Actualités batiment
Articles
Les + commentés
Les + lus
Les + récents
Actualités batiment
Le projet du nouvel aéroport Notre-Dame-des-Landes près de Nantes, vous êtes plutôt... (555 votants)
pour
contre
indifférent
 
© 2011 Batirama.com | réalisé par BIP Information Professionnelle | Mentions Légales | ARTIDEVIS | ARTIPRIX Google+
allez en haut de la page