Actualité batiment : batirama.com
En ce moment
RGE
DTU
Menu Actualité batiment : batirama.com Ajouter batirama.com à vos favoris Se déconnecter
En ce moment
RGE
DTU

Les outils du plaquiste : cap sur la sécurité et la productivité

Les outils du plaquiste : cap sur la sécurité et la productivité

Les fabricants rivalisent d'ingéniosité pour proposer des équipements robustes et productifs, tout en améliorant le confort de travail du plaquiste par leur ergonomie et leur autonomie.


©Metabo

 

D'après l'UMPI (Union des Métiers du Plâtre et de l'Isolation), l'industrie du plâtre en France compte environ 13 000 entreprises soit 35 000 professionnels avec 75% de plaquistes et 25% de traditionnel poudre.

 

Cela représente plus de 300 millions de m² de plaques de plâtre posés chaque année. La palette d'outillage du plaquiste est assez large avec en moyenne une vingtaine à une trentaine d'outils.

 

Outre les machines électro portatives (visseuse, fraiseuse, ponceuse...), la boîte à outils du plaquiste comprend du petit outillage (cisaille, massicot, pinces à sertir, scie à guichet, niveau et équipements de mesure, spatule et taloches,...) et du consommable (vis, chevilles, colle, bandes à joint...).

 

Le métier fait aussi appel à des équipements très spécifiques pour le transport et la manipulation des plaques, avec les lève-plaques ou monte-plaques, les cale-plaques et relève-plaques.

 

©Dewalt

 

Du matériel adapté aux enjeux

 

Certes le plaquiste peut envisager de compléter sa gamme avec un outil électroportatif polyvalent qui fait visseuse et ponceuse, mais le professionnel choisit soigneusement un équipement adapté à chaque fonction comme une visseuse électrique avec un embout spécifique pour ne pas abîmer la surface des plaques ou une ponceuse avec aspiration.

 

Les spécialistes (Edma, Hitachi, Wurth, Stanley, Metabo, DeWalt, Bosch...) ont d'ailleurs organisé leur catalogue d'outillage par métiers et vendent leurs produits uniquement aux professionnels via les réseaux pro ou via leur force de vente.

 

Les équipements électroportatifs sont légers, silencieux et autonomes, avec un design conçu pour une prise en main facile et une utilisation sécurisée. Si la croissance du marché est en volume, les prix sont tirés vers le bas.

 

« Certes le plaquiste est friand de nouveautés mais plutôt sur le petit outillage, avec des produits qui sont renouvelés plus souvent, comme un cutter à lame de 25 mm qui permet de tout couper », constate Maxime Streicher, chef de marché chez Wurth France.

 

Interview : « Une gamme en croissance dans notre catalogue »

 

Michel Marcon, Directeur Général d'EDMA

 

Que représente la gamme d'outillage plaquiste ?

 

Edma est une entreprise familiale française qui a été créée en 1937, et qui propose environ 500 outils dans son catalogue organisé en sept familles de produits. Les deux familles les plus importantes sont pour les plaquistes et pour les couvreurs, mais nous avons aussi une famille conséquente pour la pose d'ITE, une pour le parquet stratifié...

 

La gamme plaquiste et jointoyage compte environ 150 outils. C'est une famille de produits en croissance où l'objectif est le gain de temps, le gain d'effort, la durabilité et la robustesse. Par exemple les visseuses doivent tenir sur la durée sachant qu'un plaquiste visse entre 3000 et 4000 vis par jour.

 

Quelle est la spécificité de la demande ?

 

Le métier demande d'éviter les TMS et de réduire les efforts. Un bon exemple est donné par notre nouvelle génération de lève-plaques, un autre par notre gamme de pinces à sertissage qui sont compatibles avec tous types d'ossatures.

 

Elles permettent d'assembler le rail et le montant en une seule action effectuée sur les poignées et en créant une accroche avec deux replis. Pas besoin de consommables, ni vis ni rivet, le procédé fait gagner du temps. L'ancien modèle un peu compliqué à utiliser, a été remplacé par le nouveau modèle Twin Profil.

 

Comment la gamme est-elle organisée ?

 

Les outils de la gamme plaquiste sont organisés par étapes de pose. D'abord le montage de l'ossature métallique avec la coupe des rails montants, qui va de la simple cisaille à 20 euros, jusqu'au grand massicot avec guillotine à environ 300 euros pour couper proprement et sans efforts.

 

Ensuite la manutention des plaques qu'il faut acheminer depuis le camion et charger sur le chantier, avec des lève-plaques et cale-plaques. Il faut ensuite couper la plaque avec une scie ou une fraiseuse, avec une coupe droite ou à ajourages et la raboter.

 

Il faut prévoir l'outillage pour tracer et mesurer le sol et les plaques, le matériel nécessaire pour poser de l'isolant entre la paroi et la plaque, les outils pour fixer les chevilles métalliques et visser puis à ceux pour la réalisation des joints. Enfin pour les plafonds suspendus, des tiges et des échasses viennent faciliter le travail en hauteur.

 

À savoir

 

 ©edma


Comme une part importante des accidents graves des plaquistes et plâtriers vient des chutes de hauteur, il faut veiller à bien organiser le chantier avec les équipements adéquats, élévateurs de charges, lève-plaques, cale-plaques, plateformes individuelles roulante légère (PIRL), etc.

 

Comment choisir son équipement

 

La révolution du sans fil

Grâce à l'évolution des batteries Li-Ion, plus compactes et plus puissantes, le sans fil donne aux équipements électroportatifs autonomie et souplesse d'utilisation. La durée de vie des batteries, dont les derniers modèles sont 18V 4.0 Ah (ou 5.0 Ah), a été augmentée avec leur ventilation (système CoolPack chez Bosch ou chargeur ventilé chez Hitachi). Enfin le chargement par induction proposé par Bosch depuis 2014, permet de charger en posant la machine sur un socle, sans connexion.

 

Vérifier la prise en main

 

Les outils électroportatifs doivent être productifs (un plaquiste visse en moyenne 3500 vis par jour) et sans dangers. Les essayer avant achat est impératif pour vérifier leur bon équilibrage, leur légèreté et maniabilité, en privilégiant des modèles plus courts, dotés d'un manche ergonomique et d'un revêtement soft grip sur les poignées. Penser aussi aux fonctions additionnelles comme la LED de pré-éclairage pour les interventions en zones sombres, ou le clip de fixation pour accrocher l'équipement à sa ceinture.

 

 

Santé et Sécurité : les bonnes pratiques

 

Troubles Musculo-Squelettiques

 

Sur l'ensemble des produits la grande tendance est la lutte contre les TMS. Une spécificité de la profession réside dans le transport et la manipulation de plaques de plâtre, dont le poids standard est d'environ 30 kg, et leur levage en hauteur. Sachant que chaque année en France un total de 25 millions de m² de plafonds suspendus sont posés. Des fabricants comme Edma ou Wurth, proposent une gamme de lève-plaques, cale-plaques et transporteur de plaques.

 

Travail en hauteur

 

Si les échasses sont une option pour le travail en hauteur, il n'existe pas d'accord réglementaire sur ces produits et le patron ne peut prendre le risque de les utiliser que pour lui-même. Car l'OPPBTP met en garde : « les échasses ne répondent pas aux règles de prévention et de sécurité des personnes pour la réalisation de travaux en hauteur. Elles ne permettent pas de prévenir le risque de chute mais sont, elles-mêmes, facteurs de chute ».

 

Dangers et nuisances

 

Comme pour les autres professions du bâtiment, les outils électroportatifs présentent des dangers avec des risques de coupure, et génèrent du bruit et des vibrations. L'exposition aux vibrations peut être réduite avec des poignées adaptées et le port de gants de protection. Côté bruit, le code du travail limite l'exposition sur huit heures d'un travailleur à 85 dB (et 137 dB en crête) et au delà de 80 dB d'exposition sur 8 heures (135 dB en crête), l'employeur doit mettre à disposition des protecteurs individuels contre le bruit (PICB) comme les casques et bouchons auditifs moulés.

 

Émission de poussières

 

Une autre nuisance vient de l'émission de poussière de plâtre pendant le ponçage. La priorité est de capter les poussières pendant leur émission en raccordant la ponceuse (ou tout autre outil électroportatif équipé de buse d'aspiration) à un aspirateur pour aspirer l’excédent de ponçage. Privilégier les aspirateurs avec décolmatage automatique du filtre. Attention, il n'existe pas de mesures normalisées de l'émission de poussières bien que ce sujet soit à l'étude à l'INRS. À défaut d'aspirateur, équiper l'opérateur d'un masque jetable anti-poussières.

 

GSR 18 V-EC TE Professional par Bosch : « Visseuse légère sans fil »

 

Modèle extrêmement léger avec un poids avec batterie de 1,6 kg et une tête courte de 207 mm. Moteur brushless sans charbon, avec régime à vide allant jusqu'à 4200 tours/min. L'interrupteur est blocable pour travailler en continu. Butée de profondeur amovible et ajustable et accessoire MA55 pour les vissages en série. Deux batteries Li-Ion 18V 4.0 Ah (jusqu'à 3400 vis pour une charge) avec ventilation (système CoolPack) et système ECP de protection contre les surcharges. Dispositif d'éclairage de la zone de travail par LED.

 

DCF620P2K par DeWALT : « Visseuse sans fil à grande rapidité »

 

Moteur brushless sans charbon, donnant une durée de vie plus importante et un vissage rapide. Grande rapidité jusqu'à 4 400 tours/min. Deux batteries 18V 5.0 Ah Li-ion, une seule charge permet de visser jusqu’à 3 500 vis. Verrouillage de la gâchette pour un fonctionnement en continu. Design ergonomique avec un poids de 2,1 kg (1,38 kg pour modèle DCF621D2 et 1,48 kg pour modèle DCF620D2). En complément chargeur de vis à bande. La puissance utile est de 435 Watts.

 

EDMAPLAC 450 par Edma : « Lève-plaques à crémaillère »

 

Levage silencieux et sans effort par système à crémaillère (et non par treuil) des plaques de plâtre en position horizontale au plafond, inclinée ou verticale. Peut aussi fonctionner avec une visseuse pour le montage des plaques en hauteur. La hauteur maximale est de 4,50 m à l’horizontal grâce à sa rallonge intégrée. La charge maximale est de 80 kg. Une plateforme en bois fait office de marche pied pour visser la plaque au plafond et permet de poser ses outils. Un double système de freinage contrôle la descente du support de plaque.

 

WF 18DSL 4A par Hitachi : « Visseuse sans fil à grande autonomie »

 

Modèle spéciale plaque de plâtre sans fil (vitesse à vide jusqu'à 4200 tr/min) et une profondeur de vissage réglable facilement par molette. Le magasin est amovible sans outil ce qui permet de changer facilement l'embout et de passer en mode dévissage. Deux batteries à glissière Li-ion 18V 4.0 Ah avec chargeur ventilé. Alimentation par bandes de 50 vis avec une capacité de 0,4 mm x 25 à 41 mm. Le niveau de puissance sonore est de 91 dB(A) et l'émission de vibrations de 0,8 m/s². Poids avec batterie de 2,1 kg. Eclairage LED pour zones sombres.

 

LSV 5-225 par Metabo : « Ponceuse légère à bras »

 

Tête de ponçage rotative pour travailler au plus près des bords. Un réglage variable de la longueur permet de raccourcir ou d'allonger rapidement et facilement la ponceuse pour les espaces réduits ou les grandes hauteurs de plafond. Large gamme d'abrasifs. Légèreté avec un poids de 3,8 kg. La technologie M-Clean assure une aspiration efficace à travers le carter sans tuyau pour une flexibilité maximale de la tête de ponçage. Peut être associée à l'aspirateur ASR 35 L ACP ou ASR 35 M ACP avec nettoyage automatique du filtre.

 

LEV’PLAK par Wurth France: «  Lève-plaques télescopique »

 

Un appareil à treuil compact grâce aux bras repliables avec 8 patins antidérapants avec butées rétractables pour un maintien parfait de la plaque. La tête tournante et indexable à rallonge intégrée s’adapte au plafond et au rampant, avec une hauteur de travail de 3,50 m à 4 m réglable tous les 10 cm. Le mât avec un double câble acier permet un travail à une main. La sécurité est assurée avec un système antichute et une fixation sûre du plateau porte-outils. Roues des pieds antimarques dont deux pourvues de freins.

 




Source : batirama.com /François Ploye

Publié le


Partager cette page de batirama.com sur facebook

 

Partager cette page de batirama.com sur twitter

 

 

Partager cette page de batirama.com sur linked in

 

Version Imprimable

Articles qui devraient vous intéresser

:
Aménagements intérieurs
Aménagements intérieurs
Aménagements intérieurs
Aménagements intérieurs
Matériel de chantier
Matériel de chantier
Matériel de chantier
Matériel de chantier

Commentaire

Ajouter un commentaire  
Votre commentaire
 
 
 * Pseudo :  
Saississez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)
 * Email :  
Saississez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)
 * Commentaire :  
Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.
 
 
batirama.com sur Facebook
Retrouvez nous sur ...
   
ARTIDEVIS Autopub
Produit du bâtiment
Produits
Les + récents
Les + demandés
Les + consultés
Actualités batiment
Articles
Les + commentés
Les + lus
Les + récents
Actualités batiment
Le projet du nouvel aéroport Notre-Dame-des-Landes près de Nantes, vous êtes plutôt... (356 votants)
pour
contre
indifférent
 
© 2011 Batirama.com | réalisé par BIP Information Professionnelle | Mentions Légales | ARTIDEVIS | ARTIPRIX Google+
allez en haut de la page