pave biofib 2014-03-15
Actualité batiment : batirama.com
Articles  Produits  Chiffrage  Emplois  Formations 
ARTIDEVIS Autopub
Partager cette page de batirama.com sur facebook

 

Partager cette page de batirama.com sur twitter

 

Partager cette page de batirama.com sur linked in

 

|  

Ajouter batirama.com à vos favoris

 Favoris  |  

Ajouter batirama.com à vos favoris

 Votre panier  |  

Se déconnecter

 Se connecter   

Risques du sol : vous êtes responsable !

Risques du sol : vous êtes responsable !

Quatre ans après sa réception, d’importantes fissures apparaissent sur une maison individuelle réalisée en maçonnerie d’agglos avec fondations par des semelles filantes.


Articles qui devraient vous intéresser :
Sinistre
Sinistre
Sinistre
Sinistre
Sinistre
Sinistre
Sinistre
Sinistre

 

Les propriétaires de cette maison individuelle mettent en cause l’artisan maçon qui avait exécuté les travaux de gros œuvre.L’expertise démontre que les désordres apparus à la suite d’une période de sécheresse, sont dus à un phénomène de dessication du terrain argileux sur lequel est implantée la maison.
L’artisan plaide donc la force majeure pour se dégager de sa responsabilité décennale.

La procédure


En dépit d’un arrêté ministériel constatant l’état de catastrophe naturelle pour cette sécheresse anormale dans la commune où est implantée la maison individuelle concernée, le tribunal retient la responsabilité décennale de cet entrepreneur. Les juges considèrent, en effet, que la sécheresse exceptionnelle, même imprévisible, ne constitue pas, à elle seule, un cas de force majeure susceptible de dégager les constructeurs de leur responsabilité décennale. L’entrepreneur doit apporter la preuve qu’il avait pris toutes les précautions utiles pour empêcher les dommages en vérifiant, notamment, l’adaptation du système de fondation à la nature du sol. Ce qui n’a pas été le cas en l’espèce.

Ce qu’il faut retenir


La responsabilité décennale des constructeurs est engagée même en l’absence de défaut de mise en œuvre lorsque les désordres résultent d’un vice du sol qui aurait dû être pris en compte lors des choix constructifs.

 

Précautions à prendre en cas de construction sur des sols argileux

 

Les vagues de sécheresse successives de ces vingt dernières années ont eu des répercussions importantes sur le comportement de certains sols argileux et de très nombreuses constructions fondées sur ces terrains ont subi des dommages plus ou moins graves. L’exemple type de la construction sinistrée est une maison individuelle, avec sous-sol partiel ou à simple rez-de-chaussée et avec dallage sur terre-plein, fondée sur semelles continues peu ou non armées, pas assez profondes (moins de 80 cm) et reposant sur un sol argileux, avec structure en maçonnerie, sans chaînage horizontal. Si vous êtes amenés à réaliser des travaux de gros œuvre dans de telles zones, en particulier des fondations ou des dallages, soyez vigilant et renseignez-vous sur les éventuelles dispositions constructives qui pourraient être imposées par des plans de prévention des risques (PPR).

 

En savoir plus

 

  • Consulter les cartes d'aléas du BRGM sur le site internet www.argiles.fr
  • La fiche pathologie du bâtiment n°A2 "mouvements de fondations de maisons individuelles : mouvements exceptionnels en sols sensibles" sur www.smabtp.fr


     
Publié le 18/11/2009
Batirama.com

Partager cette page de batirama.com sur facebook

 

Partager cette page de batirama.com sur twitter

 

 

Partager cette page de batirama.com sur linked in

 

Version Imprimable

Articles qui devraient vous intéresser

:
Sinistre
Sinistre
Sinistre
Sinistre
Sinistre
Sinistre
Sinistre
Sinistre
Devis facture express P2F

Commentaire

Ajouter un commentaire  
Votre commentaire
 
 
 * Pseudo :  
C'est sous ce nom que votre commentaire sera publié.
 * Email :  
Une alerte sera envoyée à cette adresse lors de la publication de votre commentaire.
 * Commentaire :  
Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.
 
 
batirama.com sur Facebook
Retrouvez nous sur ...
Actualités batiment
Le label RGE et l'éco-conditionnalité des aides publiques à la rénovation énergétique c'est ... (618 votants)
davantage de paperasse, ce n'est pas le moment !
une valorisation du savoir-faire des entreprises labellisées
un bon moyen de nous soutirer encore de l'argent alors que nous avons déjà fait nos preuves
l'espoir de voir disparaitre du marché les entrepreneurs incompétents ou peu sérieux
une usine à gaz, je n'y comprends rien !
 
batirama.com sur Facebook
Retrouvez-nous sur Facebook
Actualités batiment
Articles
Les + commentés
Les + lus
Les + récents
Mewa Mars